Journée d’étude Sfax « Migrations, développement, emploi, perspectives croisées en Tunisie » : 14 décembre 2011

Journée d’étude commune avec le programme MICODEV le 14 décembre à Sfax « Migrations, développement, emploi, perspectives croisées en Tunisie ».
Programme, Argumentaire (format PDF – 98.8 ko)

Liste des participants (format PDF – 148.5 ko)

Séminaire « Internationalisation des entreprises en Méditerranée » : 29 octobre 2011

Séminaire du 29 octobre 2011 à l’IRMC « Internationalisation des entreprises en Méditerranée et enjeux du transnational« .
Programme (format PDF – 335.5 ko)

L’entrepreneuriat transméditerranéen et les stratégies d’internationalisation entre les deux rives

Problématique : Ce programme vise à mettre en relation et à développer les recherches actuellement menées en sciences humaines, économiques et sociales sur les nouvelles stratégies d’internationalisation des entreprises à partir des régions riveraines de la Méditerranée et tout particulièrement dans une dimension Maghreb/Europe. Il porte sur la tendance de nombreux entrepreneurs, quelle que soit leur structure (petite, moyenne ou grande), à s’inscrire dans des volontés d’ouverture à l’international et de circulations sociétales autour de la Méditerranée.

Ainsi, dans un environnement très changeant où la formation, l’information, les modes de communication et les réseaux d’insertion supposent une mise à jour constante, de nombreux entrepreneurs entrevoient des opportunités d’accès aux marchés extérieurs par la sous-traitance, la production/vente de nouveaux produits et services sur des marchés de « niche », ou par le commerce international dans un contexte de mondialisation. Les recherches mettront à jour ces stratégies d’extraversion depuis le Maghreb, tout comme les dynamiques de réinvestissement des Maghrébins d’Europe dans le pays d’origine. Dans les deux cas, ces processus seront étudiés comme de nouvelles dimensions, issues d’initiatives individuelles, ou relayées par des institutions œuvrant dans un cadre national, de coopération bilatérale ou plus largement méditerranéen.

Il s’agira de s’intéresser tout particulièrement aux acteurs et aux dispositifs de cette internationalisation. Qui sont ces acteurs (individuels et collectifs)? D’où viennent-ils (nouvelles transversalités géographiques)? Comment reconfigurent-ils les anciennes combinaisons relationnelles? Quels appuis ont-ils auprès des organisations professionnelles, associatives ou politiques? De quelles inscriptions territoriales bénéficient-ils? Quelles formes concrètes de localisations prend le transnational (économies frontalières, zones franches, territoires productifs…)? Quels sont les secteurs concernés? Par quels régimes de régulation passent ces organisations productives? Les enquêtes qui seront menées seront déclinées en trois grands ensembles : les nouvelles TPE/PME, les nouveaux consortiums transnationaux mondialisés, les « aventuriers » de l’informel transfrontalier.